La réunion publique Australienne s'oppose à traités similes à l'Accord Multilatéral sur l'Investissement (A.M.I.)  (Fraais)

Les citoyens de Perth exigent une plus pleine participation publique et une nouvelle approche au processus multilatéral du traité de Service des Affaires Étrangères et du Commerce.

  La proposition du Gouvernement Fédéral de l'Australie pour supporter un nouveau rond des négociations globales d'investissement à l'Organisation Mondiale du Commerce (O.M.C.) a été intensivement discutée lors d'une réunion  publique, durant toute une journée, tenue à Perth, Australie Occidentale, en fin de semaine (juin 26).

  La discussion a été menée par le Mlle. Patricia Ranald (Centre de Recherches du Secteur Public de l'Université de la Nouvelle Galles du Sud) et M. Tony Cooke (le secrétaire des Conseil de Syndicats et du Travail de l'Australie Occidentale).

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Émise pour arrêter A.M.I. (L'Australien Occidentale) juin 28, 1999

41  < < Espéranto  TABLE DES MATIÈRES  Traduisez  Liens  Événements  Livres  MAISON  Allemand > >  Pied  43

  Les orateurs ont passé en revue le but de l'Accord Multilatéral échoué sur l'Investissement (A.M.I.) qui a recherché d'affaiblir la puissance gouvernementale de régler l'investissement étranger et les circulation du capital.

  Le A.M.I. a été ferraillé l'année dernière dans une fureur de protestation publique mondiale, mais l'adjoint premier ministre Tim Fischer a récemment demandé au Service des Affaires Étrangères et du Commerce de poursuivre de nouvelles négociations semblables pendant la réunion ministérielle de Organisation Mondiale du Commerce novembre à Seattle.

  Après six heures de considération, la majorité de la réunion emballée a invité le Gouvernement Australien d'éviter de semblables négociations avec l'A.M.I, mais «de supporter plutôt le développement d'un accord alternative et obligatoire sur les investissements, qui démocratiquement règle les investissements internationaux et favorise un développement mondial qui est écologiquement et socialement soutenable.»

  Notant que Service des Affaires Étrangères et du Commerce avait refusé de participer à la réunion publique, la résolution a également exigé une participation publique à ce procédé.

  Patricia Ranald a informé les participants que la Commission sur les Droits de l'Homme des Nations Unies avait déjà approuvé une proposition alternative avec l'objet d'enforcer des responsabilités et de mettre l'idée de rentabilité dans un contexte approprié des besoins l'humanité mondiale.

  L'édition de nouveaux livres Australiens,par intervalle, sur le sujet a été annoncée, et la réunion a résolue de supporter un bulletin régulier et instructif, à débuter en juillet.   / Fin.

Contact:
Brian Jenkins +61 8 9246 3882, jenks@iinet.net.au
Dion Giles +61 8 9335 7646, dgiles@chem.murdoch.edu.au 
«Stop-M.A.I. Coalition of W.A.: 42 Central Avenue, Beaconsfield, WA, 6062, Australia»
DOC. 42: Adresse filet:   http://www.multiline.com.au/~johnm/stopfren.htm

Traductions avec SYSTRAN® par la courtoisie d'AltaVista™

Patricia Ranald est un Camarade aîné de Recherches, le Centre du Recherches du Secteur Public, de l'Université de la Nouvelle Galles du Sud, Sydney, NSW, 2052, Australie; le fax +61-2-93859246, e-mail P.Ranald@unsw.edu.au (Pat Ranald) du téléphone +61-2-93859242 de l'Australie.  Pour un exemple de son modèle, en anglais, voyez «Ce qui est le A.M.I.?»

Qualifications: B.A. (Hons), Université d'Adelaïde, 1974; M.A. (la Politique), Université d'Adelaïde, 1981; Maître d'Ordre Public, (école graduée des affaires) Université de Sydney, 1992.

Elle est l'co-éditeur d'un livre en anglais, intitulé Puissance de Corporation Contre les Intérêts Publics («Corporate power versus public interests»), qui seront édités en juillet.  Ses co-auteurs sont M. James Goodman et Professeur Frank Stilwell.

Pour plus de détails au sujet de son travail, en anglais, presse: «Écrivez Ranald et Cooke s'est opposé au 20-ans A.M.I. 'des chaînes de poignet' sur la sûreté et l'environnement»

QUELQUES BONNES NOUVELLES: Pelican, le journal d'étudiant à l'Université de l'Australie Occidentale, dans le numéro de mai 1999 a édité un article d'anti-A.M.I. par M. Tim Huggins aux pages 24 et 25.

Utiles liens, en anglais: http://www.clic.net/~orbis/ami.htm   http://users.skynet.be/christophe.de.kimpe/Liens.htm
En français, le page nette de la réunion ministérielle d'Organisation Mondiale du Commerce  (O.M.C.) à tenir à Seattle, Etats-Unis, à partir du 30 novembre sur 3 décembre 1999, en français, est à: http://www.wto.org/wto/indexfr.htm

En français: http://www.fin.gc.ca/gats/gats-f1.html  Accord sur les Services Financiers de l'OMC , entré en vigueur le 1er mars 1999.

Cette page a été traduite sur l'Internette par AltaVista™ , et il y avait quelques révisions par René Smeets, Perth.
Étiqueté sur AOLPress/2.0™  30 juin 1999, l'adresse a changé 12 juillet 1999 d'ami.htm, dernière mis à jour 06 juin 2000

41  Haut ^ ^   < < Espéranto   TABLE DES MATIÈRES  Traduisez  Liens  Événements  Livres  MAISON  Allemand > >  43
DOC. 42: Adresse filet:  http://www.multiline.com.au/~johnm/stopfren.htm
Le nom du toile-site en anglais est: Social Justice and Economic Freedom.  En espéranto: Sociala Justeco kaj Ekonomika Libereco.  Par la courtoisie d'AltaVista™  --  En français : Justice sociale et liberté économique.  En allemand: Sozialgerechtigkeit und wirtschaftliche Unabhängigkeit.  En italien: Giustizia sociale e libertà economica.  En portugais: Justiça social e liberdade econômica.  En espagnol: Justicia social y libertad económica.
M. Jean Massam, 46 Cobine Way, Greenwood (une banlieue de Perth), WA, 6024, Australie. Téléphone. [+61 8] (08) 9343 9532, Mobilophone 0408 054 319; john.massam@multiline.com.au